Exposition en cours

Renato Mambor

29 Janvier 2020
22 Février 2020

En 2020, Tornabuoni Art a le plaisir d’annoncer l’exposition la plus complète jamais réalisée sur Renato Mambor en dehors de l’Italie. Poursuivant son programme de présentation des artistes italiens du XXe siècle et contemporains au public international, Tornabuoni Art mettra en avant le travail de cette figure importante aux multiples facettes de l’école romaine de la Piazza del Popolo, en collaboration avec l’Archivio Mambor et Federico Sardella, critique d’art et écrivain italien spécialisé dans les artistes de cette période. L’exposition rassemblera trente œuvres d’art des années 1960 à 2013, couvrant toute la carrière de Mambor.

Avec une sélection de peintures, une installation, et la projection du film « Renato Mambor » de Gianna Mazzini, l’exposition retrace le vaste travail de cet artiste majeur, dont l’œuvre est liée à de nombreux courants dans la peinture et les arts de la scène, mais qui est resté moins bien connu à l’échelle internationale. Cette exposition est la première rétrospective depuis le décès de l’artiste en 2014, dont le travail a été exposé pour la dernière fois au MACRO - Museo d’Arte Contemporanea di Roma en 2013.

Mambor faisait à l’origine partie de l’école romaine de la Piazza del Popolo, qui au début des années 1960 adopta une approche plus figurative, inspirée de la Pop, en réaction à l’abstraction de l’Art informel des années 1950. Ses collègues artistes étaient Mario Schifano, Franco Angeli, Tano Festa, Pino Pascali, Mario Ceroli et Jannis Kounellis, entre autres. Mambor a joué un rôle majeur dans le retour à une forme de figuration, devenant également un interprète célèbre, directeur de théâtre et scénographe.

Cette exposition met l’accent sur le processus de création de l’artiste dans une variété de mediums – des beaux-arts à la performance – réunissant des œuvres d’art ainsi que des documents d’archives et soulignant l’intérêt de l’artiste pour le corps, sa représentation et sa perception.

L’exposition est accompagnée d’un important catalogue sous la direction de Federico Sardella en collaboration avec l’Archivio Mambor.