Exposition à venir

Alberto Biasi

Ouverture le 09 Mars 2019


À partir du 9 mars 2019, Tornabuoni Art Paris aura le plaisir de présenter une nouvelle exposition consacrée à Alberto Biasi. Organisée en étroite collaboration avec le studio de l’artiste, l’exposition explore le rôle majeur que Biasi a joué, et continue de jouer, dans le mouvement de l’art cinétique. Rassemblant des œuvres emblématiques de toutes les expérimentations sur le mouvement que Biasi débute dès 1959, l’exposition témoigne de la volonté de l’artiste de remettre en cause la conception de la peinture traditionnelle et notamment l’utilisation de la perspective dite « classique », en s’intéressant exclusivement aux phénomènes rétiniens et aux effets possibles des œuvres sur les visiteurs.

Né en 1937 à Padoue, Alberto Biasi cofonde le Gruppo N en 1959 avec Ennio Chiggio, Toni Costa, Edoardo Landi et Alfredo Massironi. À leurs côtés, il entame ses premières expériences « optico-dynamiques » qui l’amènent à participer dès 1960 aux expositions consacrées à l’art luminocinétique avec Enrico Castellani, Piero Manzoni et les artistes de la Nouvelle Conscience Artistique et du mouvement Nuove Tendenze (Nouvelles Tendances). Ces artistes ont pour caractéristique commune la volonté de questionner à la fois la définition de l’art en tant que tel mais aussi le rôle du spectateur dans la visualisation de l’œuvre : celui-ci n’est plus seulement spectateur mais participe à la création. À mi-chemin entre expérimentation de laboratoire scientifique et révolution plastique, les œuvres de Alberto Biasi sont tridimensionnelles, vibrantes et chatoyantes. Si certaines d’entre elles sont bel et bien mobiles, d’autres sont des illusions d’optique reprenant les principes scientifiques des sciences et de la phénoménologie.

Explorant plus de cinquante ans de création artistique, l’exposition présentera différents travaux de l’artiste, dont des Rilievi ottico- dinamici (Reliefs Optico-dynamiques) où se mêlent lignes et lumière, perçues de façon illusoire comme étant sur le même plan alors qu’espacées de quelques centimètres. Des œuvres Torsioni (Torsions) seront également exposées, dont le support entièrement découpé en lamelles a été recomposé pour créer des formes et torsions diverses, donnant ainsi l’illusion de configurations géométriques en mouvement. Des œuvres plus contemporaines créées après la dissolution du Gruppo N en 1967, seront également présentées, dans lesquelles s’immiscent progressivement des formes plus figuratives ainsi que de la couleur, et qui démontrent le début de recherches plus personnelles de l’artiste. Ces dernières œuvres représentent une synthèse de la production de Biasi, dont les recherches multiples ont contribué à la reconnaissance de l’art cinétique partout dans le monde.

En effet, en plus de douze expositions avec le Gruppo N, incluant « The Responsive Eye » au MoMA de New York (23 février – 25 avril 1965) et de nombreuses rétrospectives personnelles, le travail de Biasi a été présenté à la Biennale de Venise depuis 1960, la Biennale d’art de São Paulo, la Quadriennale de Rome et plus récemment à l’exposition « AZIMUT/H Continuità e nuovo » à la Collection Peggy Guggenheim en 2014. Son travail fait également partie de plusieurs collections muséales, dont notamment celles du Centre Georges Pompidou à Paris et la Galleria Nazionale d’Arte Moderna à Rome.